Tao Te King 02

DEUX, de la dualité

Interprétation proposée par Marc 

Lorsque les gens voient certaines choses comme belles, d’autres deviennent laides.
Lorsque les gens voient certaines choses comme bonnes, d’autres deviennent mauvaises.

Un argument et son opposé naisse l’un de l’autre.
Difficile et facile s’entretiennent l’un l’autre.
Long et court se définissent l’un l’autre.
Haut et bas dépendent l’un de l’autre.
Avant et après se suivent l’un l’autre.

Ainsi le Sage agit sans comparer et enseigne sans juger. 
Les choses apparaissent et il les laisse venir ; les choses disparaissent et il les laisse partir.
Il a, mais ne possède pas, agit, mais n’attend rien.
Son œuvre accomplie, il l’oublie.
C’est pourquoi elle dure toujours.

2.

Interprétation proposée par Pascale

Le jugement, comme la comparaison, crée la dualité.
Si je dis que cet arbre est beau, cela sous-entend qu'il existe des arbres laids. 
Le sage regarde l'arbre et ressent sans préjugé.
Il accueille : ceci est un arbre.
Il sait agir sans attente. 
Il ne s'identifie pas au résultat, car il sait que celui-ci ne lui appartient pas.

UQN TTK02

Interprétation proposée par Eric 
Tao Te King 2

Comments